Des produits contaminés au fipronil rendus publics

PARIS (Reuters) – Une première liste de produits contenant des oeufs contaminés par l’insecticide fipronil et retirés de la vente en France a été publiée jeudi sur le site internet du ministère de l’Agriculture, conformément à la promesse du ministre Stéphane Travert.

Pour l’instant, …

PARIS (Reuters) – Une première liste de produits contenant des oeufs contaminés par l‘insecticide fipronil et retirés de la vente en France a été publiée jeudi sur le site internet du ministère de l‘Agriculture, conformément à la promesse du ministre Stéphane Travert.

Pour l‘instant, cette liste évolutive concerne seulement dix-sept produits, exclusivement des gaufres de marques distributeurs et d‘origine néerlandaise.

Les différents lots ont été mis sur le marché entre le 28 juin et le 1er août.

Le ministère précise que ces produits ne présentent pas de risque pour la santé, bien que contenant du fipronil à une concentration supérieure à la limite réglementaire.

Une seconde liste, pour l‘instant vide, est aussi disponible sur le site du ministère. Elle concerne les produits dont le taux de fipronil dépasse le seuil d‘exposition aiguë.

Les données sont fournies soit par des contrôles réalisés par la France ou un autre Etat européen, soit directement par un fournisseur de produits à base d‘oeufs.

Près de 250.000 oeufs contaminés par le fipronil auraient pu avoir été consommés par les Français dans les derniers jours ou pourraient encore se trouver dans leur réfrigérateur, avait déclaré vendredi dernier le ministre de l‘Agriculture, précisant toutefois qu‘il n‘y a aucun risque pour la santé.

Au moins 16 établissements français de transformation d‘oeufs ou d‘ovoproduits qui ont reçu ces oeufs ont été identifiés.

La Commission européenne a demandé la tenue d‘une réunion au niveau ministériel pour discuter des conséquences de cette crise qui a nécessité le retrait des rayons de millions d‘oeufs contaminés par l‘insecticide potentiellement dangereux dans 15 pays membres de l‘UE, ainsi qu‘en Suisse et à Hong Kong.

Selon l‘Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses), un adulte, y compris les femmes enceintes, ne devrait pas consommer plus de 10 oeufs contaminés par jour. Pour les enfants de 1 à 3 ans, il s‘agit d‘un oeuf par jour, selon les scénarios les plus protecteurs.

Cyril Camu, édité par Yves Clarisse

Tutte le quotazioni sono differite di almeno 15 minuti. Guarda qui per la lista completa di tassi di cambio e ritardi.

© 2017 Reuters. All Rights Reserved.